Les projets amis

Le projet européen de mobilités internationales DEMOSTAF démarré en janvier 2016 porté par l’Institut national d’études démographiques (Ined) regroupe des instituts européens et africains de recherche et des instituts non académiques africains – les instituts nationaux de statistiques (INS) – dans un programme de mobilités de personnes, dans le but de promouvoir la recherche sur les questions actuelles de population en Afrique subsaharienne. Le programme est construit autour de quatre grands thèmes abordés en étude de la population (fécondité ; mortalité et santé ; ménages et familles ; et éducation) qui s’intègrent aux objectifs de développement durable (ODD) adoptés fin 2015. Il repose sur l’exploitation de données quantitatives produites au niveau national (recensements et enquêtes représentatives). Sur la thématique de l’éducation, un des axes porte sur les diplômé-e-s de l’enseignement supérieur.

Un atlas interactif au sujet d’indicateurs statistiques ayant trait aux questions éducatives au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso, coordonné par l’ODSEF (Université de Laval, Canada), a vu le jour en 2018 : Site ATLAS

 

Coordonné par Agnès Adjamagbo (IRD), FAGEAC (ANR-10-SUDS-005-01)est un programme pluridisciplinaire, qui a traité des recompositions familiales à l’œuvre dans les villes africaines à travers l’étude des rapports sociaux de sexes et plus précisément de l’évolution des rôles féminins et masculins dans la satisfaction des besoins élémentaires des ménages.

Trois capitales d’Afrique de l’Ouest ont été concernées :  Cotonou, Lomé, Ouagadougou.

Coordonné par Mélanie Jacquemin (IRD) le projet exploratoire « Articulation travail/famille à Dakar » (ARTIFAM, GIS-Genre, 2014-15) a permis de réaliser une vingtaine d’entretiens semi-directifs auprès de femmes de milieux sociaux diversifiés à Dakar, avec l’objectif de saisir en détail les diverses pratiques et logiques de l’organisation quotidienne qu’elles mettent en place pour mener de front vie professionnelle et vie familiale.